top of page

Les enjeux

L'océan représente 70 % de la surface de la Terre, 50 % de l'air que nous respirons et 82 % de la biomasse mondiale. 

Cependant, chaque année, environ 10 millions de tonnes de plastique pénètrent dans l'océan et atteignent les gyres océaniques, et plus de 640 000 tonnes de filets, de lignes et de pièges sont perdus, jetés et rejetés à la mer.

 La pollution marine par le plastique : 

  • Piège et empoisonne la vie marine. 

  • S'infiltre dans la chaîne alimentaire. 

  • Perturbe l'ensemble de l'écosystème, en particulier le pouvoir d'absorption du CO2.

  • Perturbe le contrôle du climat des océans. 

  • Favorise la prolifération d'agents pathogènes et de microbes hautement résistants aux antibiotiques, causes possibles de futures pandémies. 

Le coût économique annuel du plastique dans les océans est estimé entre 6 et 19 milliards de dollars. Ces coûts sont dus à son impact sur le tourisme, la pêche et l'aquaculture, et aux nettoyages mis en place par les gouvernements et les communautés locales. 

A cela s'ajoutent les conséquences sanitaires sur la chaîne alimentaire qui pèseront de plus en plus lourd sur l'avenir de l'humanité avec plus de 600 millions de personnes dépendantes de la pêche et de l'aquaculture. 

L'élimination de ces linceuls de plastique qui dérivent en haute mer n'est pas une tâche facile. La haute toxicité inhérente à la composition du plastique, combinée à la prolifération de microbes, de bactéries et de métaux lourds accumulés au cours des années passées en mer, sans parler de la profusion d'espèces invasives qui aiment s'y agglutiner, rend toute opération de recyclage très coûteuse, voire dangereuse.

Capture d’écran 2024-03-20 à 12.48_edited.jpg

Sensibilisation

L'un des objectifs de Gaia First est de reconnecter les gens avec l'océan. A cet effet, nous organisons des conférences et des cleanups ouverts au grand public et aux entreprises.

Dépollution

Chez Gaia First, nous finançons la dépollution des océans à grande échelle pour lutter contre les problèmes liés à la pollution plastique.

Capture d’écran 2024-03-20 à 12.48.33.png
Capture d’écran 2024-03-20 à 12.48.45.png

Restauration

Dans notre démarche de régénération des écosystèmes marins, nous privatisons des parcelles de territoires marins tels que des parcs éoliens offshores afin de permettre un retour de la biodiversité.

Capture d’écran 2024-03-21 à 11.31.08.png
bottom of page