top of page

Restauration

Préserver la biodiversité

Afin de préserver la biodiversité marine, Gaia First souhaite privatiser des parcelles parcs éoliens offshore.

Capture d’écran 2024-03-20 à 15.30.57.png

Pourquoi les parcs éoliens offshore ?

Les parcs éoliens offshores représentent des zones clairement délimitées qui peuvent être un atout en termes de protection. L’objectif de la sanctuarisation est de protéger une partie de la surface des parcs éoliens offshores. Cela permettra un retour de la biodiversité marine qui pourra ensuite s’étendre au-delà de la zone délimitée et notamment permettre aux pêcheurs d’avoir accès à une ressource restaurée plus importante.

Ce retour de la biodiversité résultera de ce que l’on appelle l’effet récif artificiel. Des études belges ayant un recul à dix ans ont prouvé que l’effet récif artificiel des parcs éoliens était vérifié et offrait une augmentation de la biomasse, au moins pour les espèces fixées. Ces dernières attireraient d’autres espèces, atteignant les différents échelons de la chaîne alimentaire et pouvant même s’étendre aux prédateurs supérieurs comme l’ont démontré certains suivis satellites.

Avec la mise en place du système de privatisation de ces espaces où l’on impose une sanctuarisation, un effet réserve peut s’ajouter. Dans ce cas, il peut y avoir un renouvellement effectif des espèces dont la biomasse augmente en bordure des parcs.

Capture d’écran 2024-03-20 à 15_edited.jpg

Comment contribuer ?

Pour mettre en œuvre ce projet, nous avons besoin du soutien d'acteurs clés tels que les autorités locales, les gestionnaires des parcs, les pêcheurs et associations de pêcheurs, qui sont au cœur de ces enjeux.

Si vous  souhaitez vous impliquer ou en savoir plus, contactez-nous.

Vous êtes un particulier ou une entreprise souhaitant nous soutenir ?

bottom of page